Servette FC- FC Ineos: LE match de l'année!

09 mai 2019

Servette FC- FC Lozanne :

 

C’est LE match de la saison, le Servette FC n’est qu’à un point de la Super League. Ce vendredi 10 mai pourrait être inscrit dans les annales du club et ce encore plus lors du derby face à la banlieue genevoise, à savoir le FC Pêcheurs. Le coup d’envoi sera donné à 20 heures et tout le public genevois sera derrière l’équipe pour un match explosif de 90 minutes.

 

La rencontre :

 

Les Servettiens ont démontré tout l’étendue de leur talent pendant cette saison et le point culminant de cette saison pleine en sensation va s’achever ce vendredi 10 mai 2019. Les grenat s’en vont affronter les bleu et blanc dans un match qui s’annonce bouillant puisque le Servette FC doit faire tout autre résultat qu’une défaite pour retrouver l’élite du football suisse. Avec une avance de 11 points sur son dauphin et ce alors que 12 points sont encore en jeu, 1 modeste point en poche et voilà que les plus de 15'000 spectateurs (chiffres au 9.05 à 13 :31) laisseront exprimer leur joie à 22 heures et pourront enfin fêter le titre tant attendu.

 

En effet, le seul titre qui manque encore à l’armoire des nombreux trophées du Servette FC est bien celui de vainqueur du championnat de Challenge League. Les Grenat étant montés par les barrage lors de la confrontation avec Bellinzone lors du fameux 31 mai 2011. Poussés ce soir-là par 23'338 spectateurs déchaînés, l’on espère que ce stade de Genève aura également la chance de pouvoir être autant remplis. La Tribune Sud sera probablement ouverte à la vente vendredi en cas de fortes demandes de prélocations. La Super League verra le retour d’un des clubs les plus titrés de Suisse. Avec ces 17 titres de champion de Super League, le Servette FC est le 3ème club le plus titré de Suisse, avec encore 4 titres de plus que l’actuel leader, les BSC Young Boys.

 

C’est donc vraiment l’année où il faut remonter en Super League et finir avec le titre afin de rendre honneur aux 20 ans du dernier sacre et à la fameuse saison de 1978-1979, année lors de laquelle les hommes de l’entraîneur Peter Pazmandy écrasent la concurrence et réalisent un extraordinaire quadruplé : Championnat de Suisse, Coupe de Suisse, Coupe de la Ligue et Coupe des Alpes. Umberto Barberis, Marc Schnyder, Lucio Bizzini, Didi Andrey et compagnie sont des joueurs restés dans l’histoire du Servette FC. De nombreux joueurs et staffs de cette équipe seront présents lors du derby contre le Lausanne-Sport.

 

L’adversaire :

 

La dernière fois que nous avons rencontré les pêcheurs remonte au fameux derby sous la neige du 3 avril. Les hommes d’Alain Geiger s’étaient imposés sur le score de 2-0 grâce à des réalisations de Koné à la 26ème et Imeri à la 74ème. Sursaut d’orgueil ou véritable relance en tous les cas, les Lausannois ont enchaînés de bonnes performances et se sont lancés dans une course à la sauvegarde de la place de barragiste.

 

Et cela se voit puisqu’ils ont remporté 4 rencontres dont un véritable récital au Tessin sur le terrain de Chiasso en y inscrivant 5 buts. Seul bémol sur leur parcours, une défaite au Brügglifeld d’Aarau samedi dernier sur un score net et sans bavure de 3-0, ils jouent donc très gros dans ce derby. En cas de défaite sur les bords du lac de Genève, ils pourraient offrir la place de dauphin aux Argoviens qui ne comptent que 2 points de retard. Mais pour cela, les rouge et noir devront s’imposer au Lipo Park de Schaffhouse un jour plus tard.

 

Les arbitres  

L’arbitre de la rencontre sera M. Fedayi San. Âgé de 36 ans, il est au bénéfice d’une grande expérience et est arbitre FIFA depuis 2015. Il a déjà arbitré le SFC cette saison lors de la victoire des Grenat à Winterthour 3-1 le 9 novembre 2018 et a également arbitré le très très chaud match entre l’Olympiakos et le PAOK en Grèce cette année. Il sera assisté par Messieurs Stéphane De Almeida et Carmine Sangiovanni. Le quatrième officiel sera M. Johannes von Mandach.

 

Dernier match :

 

Avec le même 11 que lors de la rencontre de vendredi, les grenats tentent de faire abstraction du terrain digne du slalom d’Adelboden (merci Alex pour la petite comparaison) mais les pêcheurs opposent une bonne résistance, jusqu’à se procurer la première grosse occasion à la 22e minute, une frappe superbement détournée en corner par Jeremy Frick. Les offensives sont timides du côté visiteur lors de ce premier quart d’heure du match.

 

A la 26ème minute, on peut remercier Nganga qui se fait subtiliser le ballon dans les 16 mètres par Stevanovic qui sert Koné pour le 1-0, provoquant la joie des 10'000 supporters genevois présents à la Pontaise. Les pleureuses lausannoises vont essayer à maintes fois de faire arrêter la rencontre, eh oui on a peur de la neige dans le canton de Vaud et on n’a pas les mêmes infrastructures que les genevois.

 

 Toutefois, Buess va se trouver seul face à Frick à la 71e mais ce dernier sort un remarquable arrêt et empêche une égalisation qui aurait pu relancer le FC INEOS. Mais cet événement va surtout entraîner sa chute, puisqu’ils vont concéder le but du 0-2 180 secondes plus tard sur une nouvelle récupération de Stevanovic, qui va alors centrer pour Imeri, qui venait de rentrer, et qui catapulte le ballon d’une belle reprise de volée et s’en va célébrer devant le kop bien garni des visiteurs. Ce fût un splendide match qui restera dans la mémoire collective des nombreux supporters genevois ayant fait le déplacement dans la banlieue genevoise et qui ont bravé le froid pour mettre le feu.

 

Article écrit par Marc Schweizer